Parce que la sécurité de sa maison est primordiale, il est important de renforcer sa porte d’entrée en utilisant des dispositifs bien plus robustes et solides. Comme les cambriolages ne cessent d’augmenter au fil des années, il est indispensable de sécuriser sa porte d’entrée. Voici alors quelques solutions efficaces.

Porte d’entrée : une serrure certifiée A2P

 

A lire également : Quel volet pour petite fenêtre ?

Pour renforcer la sécurité de sa porte d’entrée, il n’est forcément pas utile de changer toute la porte du moment qu’elle est solide. Les portes anciennes faites de bois ont souvent un effet dissuasif pour les cambrioleurs. Cependant, au niveau des serrures et des gonds, elle présente des faiblesses.

Pour bien sécuriser sa maison, il est impératif de changer les serrures en serrures multipoints. Les serrures multipoints présentent de multiples avantages :

Dans le meme genre : Pourquoi choisir des volets en aluminium ?

  • Disposant de 3 à 5 points d’ancrage.
  • Premier rempart contre les effractions.
  • Un garant du plus haut niveau de sécurité.
  • Bénéficiant d’une certification A2P.
  • Une durée de résistance plus longue.

Il faut alors vérifier si la serrure dispose d’une certification A2P et que le cylindre reste caché. Il faut choisir un cylindre spécifique :

  • Difficile à crocheter.
  • Difficile à arracher.
  • Difficile à percer.

Pour installer une serrure certifiée A2P, il est important de faire appel à un professionnel.

Porte d’entrée : le blindage

Blinder la porte d’entrée est une idée judicieuse pour renforcer la sécurité de sa demeure. L’idée est donc de :

  • Blinder une porte existante.
  • Fixer une tôle de blindage en acier électro-zingué sur la porte.
  • Ajouter ensuite une serrure multipoint.

On peut donc fixer la tôle de blindage par deux possibilités :

  • La face intérieure de la porte.
  • Sur les deux parties.

Il est aussi important de renforcer le dormant puisque la structure pèse beaucoup plus lourd. On remplace alors le dormant par un bâti en acier. Quant aux paumelles, elles doivent être remplacées par des paumelles à lames à souder disposant d’une bonne capacité de charge.

Porte d’entrée : poser un bloc-porte blindée

La pose d’un bloc-porte blindée est aussi efficace pour renforcer la sécurité de sa porte d’entrée. On pose un bloc-porte blindée dans le vantail. Il sera ensuite sécurisé par des plaques d’acier inoxydable. L’ouvrant sera supporté par des paumelles avec une grande capacité de charge.

Porte d’entrée : une corniche anti-pince

La pose d’une corniche anti-pince peut aussi se révéler efficace pour renforcer la sécurité de sa porte d’entrée. La corniche anti-pince résiste à toutes les tentatives d’effraction comme :

  • Une pince.
  • Un pied de biche.

Un cambrioleur peut parvenir à séparer la porte et l’huisserie assez facilement. D’où l’intérêt de poser une corniche anti-pince. Cet élément dispose des vis involutées qui ne se déboutonnent pratiquement jamais une fois installées. On peut même y ajouter des protège-gonds.

Porte d’entrée : le blindage du bâti

Le blindage du bâti constitue aussi une solution de sécurité par excellence. Il est en effet possible de blinder le bâti. S’il s’agit d’une construction neuve, le bâti sera blindé. Mais s’il s’agit d’une rénovation, le blindage sera rajouté au bâti d’origine afin qu’il soit bien renforcé. Cette solution vient renforcer les autres dispositifs de protection d’une porte d’entrée.

On peut également ajouter une serrure encastrée dans le battant de la porte d’entrée. On mise alors sur un système d’ouverture motorisé. On ouvre alors la porte au moyen d’un code ou d’une reconnaissance d’empreinte digitale.

Porte d’entrée : les autres dispositifs supplémentaires

Il existe d’autres dispositifs qui viennent s’ajouter à une porte d’entrée déjà sécurisée. On peut par exemple :

  • Poser un judas grand-angle.
  • Poser un entrebâilleur.

Ces dispositifs permettent tout de même de ralentir une entrée en force. Il est aussi possible de poser une barre de seuil de porte. Cette barre de seuil offre une bonne protection supplémentaire, car elle résiste au pied-de-biche.

Une barre de seuil de porte est composée de :

  • Une plaque qui est fixée au sol.
  • Une barre qui se glisse sous la plaque.

Enfin, ce dispositif possède aussi une isolation thermique complète.